Dr Renaud Noharet

Rencontre avec le Docteur Renaud NOHARET

Nous sommes honoré d’avoir à nos côtés le Docteur Renaud Noharet, pour la première édition de nos conférences et formations dédiées à la médecine dentaire.
C’est sur le thème de l’implantologie digitale que vous le retrouverez, lors de la conférence le 26 septembre prochain à Lyon.
Ses maîtres mots: l’équilibre et la précision. Sa spécialité: l’implantologie digitale.
Nous vous proposons d’en découvrir un peu plus sur le domaine d’expertise du Docteur.

Décrivez-nous votre parcours professionnel ?

J’ai fait mes études en chirurgie dentaire à la faculté d’odontologie de Lyon. Puis en 2003, je suis parti 3 ans réalisé mon internat en odontologie à Marseille pour apprendre tout ce qui fait référence au domaine de l’implantologie (chirurgie et prothèses implantaires) et des réhabilitations globales.
En 2006, je deviens assistant hospitalo-universitaire à Lyon tout en pratiquant mon activité libérale centré sur l’implantologie à Paris.
En 2010, je réussis le Concours National des Universités et suis nommé Maître de conférence des Universités à Lyon.
C’est en 2013, que j’ouvre mon cabinet à Lyon, avec une activité exclusivement centrée sur l’implantologie chirurgicale.

C’est en 2013, que j’ouvre mon cabinet à Lyon, avec une activité exclusivement centrée sur l’implantologie chirurgicale.

Pourquoi se spécialiser sur une pratique particulière du métier ?

Je ne traite que l’implantologie chirurgicale et la reconstruction osseuse. Ce n’est pas une spécialité en tant que telle, mais disons que je suis centré sur ces disciplines-là.
En revanche, pour répondre à ce type de besoin (patients référés pour des traitements complexes), le niveau d’exigence et de réalisation des traitements est tel que la spécialisation dans ce type d’acte médical me semble indispensable.

Implantologie chirurgicale Docteur R NOHARET

Quelles sont les différentes activités que vous exercez dans le cadre de votre domaine d’activité aujourd’hui ?

Docteur R NOHARET Maître de conférence

J’ai mon activité libérale où je traite les patients 3 jours et demi par semaine. J’ai toujours cette activité hospitalo universitaire où je dispense de formations initiales aux étudiants en tant que Maître de conférence.
Mais j’interviens également en formation dans le cadre du domaine post universitaire. Les conférences et formations demandées traitent de l’implantologie, de la chirurgie guidée, ou encore du flux digital


J’ai de plus une petite activité de coaching qui se fait au cabinet soit sur la partie technique purement chirurgicale (sur des techniques chirurgicales très précises avec du live etc), soit sur un axe marketing. Ce sont toujours des cours particuliers en « one to one » avec des praticiens.
Pour la partie marketing, nous travaillons ensemble avec Lionel MONTAGNIER, photographe professionnel, pour toutes les demandes de coaching d’identité visuelle des cabinets. L’objectif pour les praticiens peut être d’optimiser l’image de son cabinet pour devenir par exemple « cabinet référent » au niveau régional ou améliorer l’identité du cabinet etc.

Coaching In situ Docteur R NOHARET

Parlez-nous de la création de DCO France ?

Equipe DCO formations

Dr Marie CLEMENT exerce dans la dentisterie esthétique, tandis que Lionel MONTAGNIER est comme mentionné plus haut, photographe professionnel. Nos 3 domaines d’activités recevaient beaucoup de demandes en termes de formations. Ce pourquoi nous avons décidé de créer le concept DCO France, autour de valeurs communes, il y a deux ans et demi.

Nous proposons ainsi des formations in situ, dans nos cabinets, en petits comités. Le tout autour de TP ou de live afin de transmettre au plus près nos connaissances.
Nous organisons une douzaine de cours par an. De mon côté, j’organise également des Masterclass de façon plus ponctuelle. Cela constitue à inviter un praticien de renom et de partager 2 jours avec lui son expertise et ceci, toujours en petit comité.

Vous êtes conférencier, formateur et Maître de conférence des universités. Pourquoi ces choix ?

Conférences Docteur R NOHARET

J’aime transmettre des connaissances. Cela prend source probablement lors de mon l’internat et auprès de mon mentor le Pr Mariani.
Il y a ce côté pédagogie qui m’intéresse particulièrement.

De façon générale, j’interviens sur le partie enseignement dans les formations universitaires mais également dans le cadre du privé.

La formation prend ainsi différentes formes, d’où l’intérêt d’apporter mes compétences auprès de cibles variées.
De plus, j’ai à cœur de transmettre mon savoir au regard de la chirurgie implantaire et de ces spécificités. L’objectif étant de mieux traiter les patients tout en excluant de rester dans son train train quotidien !

Dans ce domaine médical, il est pour moi nécessaire de se former pour voir ce qui évolue, progresse et change dans l’environnement dentaire.

Comment vous formez-vous ?

Lorsque l’on atteint un certain niveau d’expertise, il faut aller chercher plus loin, en l’occurrence plutôt à l’étranger. J’essaie donc à raison d’une ou deux fois par an de participer à des formations avec des experts internationaux.
J’ai une préférence pour le « one to one ».

Partager le quotidien professionnel d’un chirurgien est selon moi la meilleure façon de comprendre et de progresser.

Et puis il y a ce paramètre où il n’y a pas de programme pré-défini comme pour les formations en groupe.

Qu’en est-il de l’obligation triennale concernant le domaine de la dentisterie ?

A l’heure actuelle, il semblerait que seulement 10% de la profession se forme malgré l’obligation, selon les derniers chiffres. La démarche n’est pas vraiment effective donc.

Que pensez-vous de du concept ProLib Formation?

Je pense que les dentistes adhèrent tout à fait au concept pour le côté ludique qui lui est associé ! Ce type de service correspond plutôt bien à la demande actuelle à savoir associer professionnel et ‘divertissement’.
Et puis le fait de proposer des activités diversifiées, dans des lieux singuliers, est aussi intéressant.

Cela attise forcément la curiosité de tous.

De votre côté, comment combinez-vous vie professionnelle et loisirs ?

Je fais beaucoup de trails. Ainsi, j’organise au mieux mes entraînements en fonction de mon agenda. A raison de 2 ou 3 fois par semaine, je m’entraîne tôt le matin ou tard le soir.

Lorsque je préparais la CCC (Ultra Trail du Mont Blanc avec 101 km) c’était 5 à 6 entraînements par semaine. Mais lorsque tout est planifié en amont, avec de l’organisation, cela se fait !

CCC Trail Docteur R NOHARET

Pourriez-vous évoquer les points forts de la thématique dispensée dans le cadre de votre conférence avec ProLib Formation ?

Les points forts résultent dans l’introduction des outils digitaux référent à la pratique implantaire. En effet, ces outils sont très importants pour réaliser un diagnostic précis et juste. Mais aussi pour faciliter le traitement et améliorer les résultats.

Cette conférence concerne donc tous les dentistes qui font de la chirurgie implantaire, qui souhaitent passer une étape dans leur pratique.

Aujourd’hui la chirurgie appliquée aux outils digitaux permet un meilleur positionnement implantaire avec de meilleurs résultats, tant sur l’aspect esthétique que sur la conformité du besoin des patients.

Vous souhaitez en savoir plus sur la conférence du Docteur Renaud NOHARET, c’est ici 👇👇

Joignez l’utile à l’agréable en alliant l’expertise au cadre ludique du Domaine du Gouverneur. Golf et oenologie sont accessibles sur place!


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :