découvrir le kitesurf

A l’occasion de nos formations sur les thèmes de la communication de son cabinet et les tendinopathies, vous aurez l’opportunité de découvrir le kitesurf. Une bonne façon de joindre l’utile à l’agréable! En effet, ce lieu de rendez-vous a été pensé pour son caractère dépaysant ainsi que pour la découverte de cette activité… A moins que vous soyez déjà un fervent amateur!

Les attraits du kitesurf

Contrairement à ce que l’on peut être tenté de croire, il n’y a pas de normes pour faire du kite. Si ce n’est d’avoir envie de découvrir une nouvelle activité.

Dans ce domaine, nous préférons vous prévenir: soit on adhère pas, soit on devient fervent admirateur et pratiquant assidu de la discipline. Le caractère hédoniste de ce sport est aussi mesuré que votre marge de progression.

Pour vous donner une idée de cette pratique, voici ce qu’il se dit:

« Dés lors que vous prenez en main une voile, plus rien ne vient déranger votre esprit. Une fois la planche au pied, un sentiment de liberté vous envahit. Quant aux sensations d’apesanteur, dés l’apprentissage des premiers sauts, même les plus massifs se sentiront avoir des ailes. »

Les idées reçues

Ce sport ne correspond pas à mon profil

Faux: Ne pensez-pas que parce que vous êtes une fille ou que vous estimez être trop vieux, ou autre, cela n’est pas pour vous. Le kitesurf est accessible à tout le monde. Je donne souvent l’exemple de l’Espagnole Gisela Pulido, championne du monde à l’âge de 10 ans seulement. Vous conviendrez donc que les capacités musculaires, l’endurance ou encore la corpulence ne sont pas une barrière.

Voici un tout autre exemple:

Sachez également que les filles apprennent souvent plus rapidement que les garçons. Pourquoi? Car en opposition à la force, la finesse et la délicatesse sont les maîtres mots.

De la même façon qu’il n’est nul besoin de savoir surfer, faire de la planche, du snowboard pour être meilleur q’un autre dans son initiation.

Cette pratique est accessible à tous sans pour autant être casse-cou, Monsieur Muscle, ou champion dans un sport.

Et puis si Barack Obama, Richard Branson, Nicolas Hulot et bien d’autres y arrivent, pourquoi pas vous?

Ce sport est trop dangereux

Faux: le kite est un sport extrême certes, mais il devient dangereux pour toute personne qui ne se tiendrait pas aux règles de sécurité. Cela tombe bien, car ce sont les premières règles que vous mettrez en place en début d’initiation.

Cette affirmation pouvait avoir lieu d’être il y a 20 ans. Mais cet argument n’est plus valable avec les technologies actuelles.

Et puis vous ne vous envolerez pas comme un « freestyler » dés vos premiers bords. Avant de pouvoir prendre de la hauteur, il vous faudra premièrement acquérir la technique.

L’apprentissage est long, laborieux et difficile

Faux: Les écoles dispensent d’un enseignement (de l’initiation à l’autonomie)à raison de 3 à 5 séances de 3 à 4 heures de cours. Soit environ 12 heures de cours. Sachez que plus le cadre est propice à l’apprentissage (plan d’eau plat dans une profondeur en haut des cuisses, vent stable…) plus la formation sera rapide.

Et puis l’avantage du kitesurf est qu’une fois le déclic de navigation acquis, la technique de navigation ne s’oublie pas. De plus, la marge de progression est surprenante.

En comparaison du windsurf. Il vous faudra bien moins de temps pour acquérir les bases d’apprentissage en kitesurf.

Les différentes étapes

  • Comme expliqué ci-dessus, le kite n’est pas dangereux à condition de prendre les cours qui vous enseigneront toutes les bases.
  • Le premier cours est axé sur l’acquisition des règles de sécurité, le fonctionnement du vent, de la navigation…
  • Après avoir acquis ces connaissances, vous allez apprendre les aspects techniques (monter une aile de kite (lignes, gonflage…), réglage du harnais, planche, décoller un kite…).
  • Dés lors, vous serez prêt à décoller et reposer votre aile de kitesurf, piloter sur la plage , afin de comprendre son maniement en fonction du vent.
  • L’étape suivante vous donne rendez-vous dans l’eau avec de la nage tractée (sans la planche), puis l’apprentissage de récupération de votre planche: le body-dragging.
  • C’est maintenant que tout commence! Vous allez pouvoir faire vos premiers water-start, soit des départs avec la planche et l’aile).
  • Une fois le déclic de compréhension sur le déclenchement de l’aile en coordination avec votre planche, vous allez apprécier vos premières sensations de glisse!

La suite sera une succession de détails (utiles) qui viendront rapidement: remonter au vent, naviguer aussi bien des 2 côtés, mais surtout: FAIRE VOS PREMIERS SAUTS!!!

Retrouvez ci-dessous les infos sur notre prochaine destination sous le signe du kitesurf.

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :